28/05/2006

L'HABIT DE SAPEUR

UN PEU DE DOCUMENTATION SUR L’ HABIT DU SAPEUR

Les sapeurs portent l'habit de leurs camarades grenadiers, les manches gauches ornées de 2 haches croisées en or, avec privilège d'épaulettes et Dragonnes de sergent (or et rouge), les tournantes en or, les passants de ces épaulettes et les grenades des retroussis brodées également en or. Ils portent un bonnet sans plaque, le cordon étant tressé or et rouge. Leur sabre, souvent sabre-scie à tête de coq et la hache qui justifiaient leur désignation de « porte-outils », le tablier en buffle blanc et les gants à parements constituaient leurs attributs propres.Défilant en tête du Régiment et en avant des tambours et de la musique, à raison de 2 par compagnie, leur masse imposante n’était pas sans remporter un franc succès auprès des populations admiratives.Bien sûr, en tenue de marche, rien ne distinguait un sapeur d’un grenadier, sinon le tablier  porté sur l’habit ou le manteau.   Les sapeurs avaient également en dotation le casque et la cuirasse en fer bruni dite de tranchée.       

                     

       

                                                                                                                                                                                   

  Les souliers

 

                               

    

Ils sont livrés en trois tailles allant de 20 cm à 30 cm de long. Le bout est légèrement carré et non qu'une seule forme.  Fabriqués en peau de veau ou de vache corroyée et cirée. Ils ferment à l'aide de deux courroies en cuire. La semelle et le talon sont en cuir de boeuf tanné, sont garnis d'une quarantaine de clous de fer à tête ronde.

Il pèse environ 611 grammes et coute 3.75 francs.

Pontonniers

Caporal et Maître ouvrier :
2 galons de laine aurore posés en biais sur l'avant-bras de chaque manche.

Ouvrier de 1ère classe :Idem mais sur la seule manche gauche.

Sergent :
1 galon d'or liseré d'écarlate sur chaque manche, les chevrons  d'ancienneté sont d'or sans liseré, grenade brodée en or sur les retroussis de l'habit, épaulettes brodées d'un galon d'or avec la grosse "tournante" en or  et la petite en laine rouge, les franges de laine écarlate couvertes d'un fil rouge et or.

Sergent-Major :
2 galons or idem et épaulettes à deux tournantes d'or et  double rangées de franges d'or, les chevrons d'ancienneté sont en or.

Les Sergent et Sergent-Major ont le cordon de shako et de bonnet à poils mélangés de rouge et d'or avec la grenade du fond de bonnet brodée d'or.

le génie

Grand Uniforme : Habit semblable, pour la coupe à celui des Grenadiers  à Pied, en drap bleu impérial. Le collet, les revers, les parements, les pattes de parements à trois pointes, en velours noir sont liserés d'éclarlate. Les retroussis, le passepoil des poches

en long, les épaulettes et leurs passants sont de couleur écarlate. Sur les retroussis, les ornements (grenades) sont de couleur bleu. Les chevrons en galon de laine aurore et les boutons jaunes. La veste et la culotte est en drap bleu impérial. Les guêtres

sont blanches (été) ou noires (hiver). Gants blancs, dragonne en buffle terminée par un gland écarlate. Capote en drap bleu foncé également. Les sapeurs devaient porter la moustache. La giberne est ornée d'un aigle en cuivre, dragonne rouge. A leur création, les sapeurs reçurent comme coiffe un shako, mais il furent doté d'un casque à bombe assez rapidement. La visière était en fer poli, cerclée de cuivre. Sur le devant de la bombe en ornement, se trouvait un aigle aux ailes déployées, le cimier, le porte plumet, les jugulaires en écailles était en cuivre. Chenille noir, plumet écarlate.

Les Sous-officiers :  Portait le même uniforme que la troupe mais avec leur marques distinctives qui étaient identiques avec  celles des Grenadiers à Pied de la Garde.

Les Officiers : Habit semblable comme coupe et couleur à celui de la troupe. Les boutons sont dorés, les épaulettes du grade, l'aiguilette (portée à droite), les grenades des retroussis en or ainsi que la hausse de col. Les officiers portaient les bottes dites à l'écuyère et des manchettes de bottes blanches. L'épée et la dragonne d'or.

 

15:32 Écrit par Serg sapeur Dom | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

SUPER Super site Dominique
Comme quoi on a beau avoir 2 siècles, on se modernise !!!

Écrit par : Marc Fontaine | 29/05/2006

Très bon blog Très bonne rédaction, super!!
appel au candidatures car manque d'effectifs chez les petits sapeurs de la jeune marche de Biesme, si vous désirez que vos petits marche avec des petits entouré de deux officiers responsables (ancien sergent sapeur ) pensez à nous! merci bcp.

Écrit par : cicigoi loic | 29/05/2007

Très bon blog Très bonne rédaction, super!!
appel au candidatures car manque d'effectifs chez les petits sapeurs de la jeune marche de Biesme, si vous désirez que vos petits marche avec des petits entouré de deux officiers responsables (ancien sergent sapeur ) pensez à nous! merci bcp.

Écrit par : cicigoi loic | 29/05/2007

Les commentaires sont fermés.